Ecoute famille: service téléphonique de l’Unafam

Ecoute famille: un service téléphonique proposé par le siège national de l’Unafam

Une écoute par des psychologues professionnels

Une écoute par des juristes professionnels

01 42 63 03 03

Logo_Ecoute_famille

II s’agit d’une écoute téléphonique ouverte à toutes les personnes confrontées aux troubles psychiques d’un proche, qu’elles soient adhérentes de I’Unafam ou non.

Le service reçoit les appels du Lundi au Vendredi de 9h a 13h et de 14h a 18h (Vendredi 17h).

 

I- ecoute-famille, un service disponible immédiatement

 

Une équipe de professionnels psychologues, respectueux de l’éthique de l’Unafam, propose:

 

1 – une information et un soutien indispensables pour les familles concernées :

 

Le contact avec la psychiatrie est une épreuve difficile pour le malade et sa famille. L’aide provenant d’un tiers professionnel est souvent nécessaire.

Cette ligne d’écoute constitue un relais en santé mentale pour transmettre 1’information à la famille, en tenant compte de la culture du groupe parental et familial.

 

2 – une source d’information pour l’ensemble de la population :

 

Ce service, loin de répondre aux seuls besoins de 1’association Unafam, joue un rôle

important dans le dispositif national de la psychiatrie. C’est un point de veille, un observatoire privilégié pour tous.

 

Pour qui ?

 

Ce service reçoit des appels provenant des membres de la famille (parents, frères et soeurs, conjoints, enfants, grands-parents, amis,…).

 

Le plus souvent, l’appel est déclenché par les symptômes de la maladie. Les pathologies psychiatriques ont toujours des conséquences sur la structure familiale. La famille n’est pas préparée à réagir face aux difficultés. Elle doit gérer une grande anxiété et se retrouve face à des phénomènes répétitifs qui inhibent sa compétence. Elle est dans le doute et en quête d’aide.

 

La discrétion du téléphone permet une expression libre dans ces moments difficiles.

 

Quels objectifs ?

 

Ce lieu d’écoute offre la possibilité d’obtenir des informations sur la psychiatrie, de susciter d’autres questionnements et d’autres lectures de la situation : par la mise en mots, par la mise en sens, par un travail de lien.

II propose un soutien psychologique. Les familles parlent d’elles, expriment leurs émotions, retrouvent leur compétence à faire face, dans ce temps d’échange et d’élaboration.

 

Quelles suites ?

 

Ce service constitue un relais vers le réseau de proximité Unafam et les réseaux des professionnels du sanitaire et du social.

 

C’est un portail qui fonctionne en synergie avec le réseau des familles Unafam. Les sections départementales proposent des soutiens spécifiques aux familles et diffusent des informations par diverses approches thérapeutiques qui montrent leur efficacité : groupes de parole, programmes psycho éducatifs.

 

Le service a un rôle de passeur vers les professionnels du soin. II n’intervient jamais sans l’accord de l’appelant.

 

Bilan :

 Le service ecoute-famille constitue une réponse nationale à l’insatisfaction des familles. Les appels augmentent chaque année.

Les familles appellent de plus en plus tôt, dès la survenue des premiers signes.

On note une très forte proportion de malades de sexe masculin – 49 % – entre 15 et 30 ans, avec un pic à 25 ans ce qui est très significatif des bouffées délirantes, des troubles schizophréniques et bipolaires (troubles bruyants avec des passages à l’acte graves).

Les entretiens sont chargés d’affects douloureux (durée moyenne d’un appel 17 minutes). Face à la maladie, l’entourage du malade ressent une grande fatigue physique et psychique.

 

Le service ecoute-famille Unafam est un centre de ressource indispensable.