Journée d’action nationale pour la psychiatrie, 22 janvier 2019

L’Unafam s’associe à cette journée d’action du 22 janvier 2019

L’Unafam apporte son appui au mouvement de défense de la psychiatrie initié par le collectif de soignants du CH Philippe Pinel d’Amiens pour une réelle transformation des pratiques en psychiatrie.

Les inégalités territoriales, l’hétérogénéité des pratiques, le non accès du plus grand nombre aux soins de réhabilitation psychosociale, le retard aux repérages et prises en charge précoces entrainent des pertes de chance pour les personnes vivant avec des troubles psychiques.

Parce que nous attendons une réelle transformation des prises en charge en psychiatrie, Parce que l’isolement et/ou la contention ne peuvent être, par défaut de moyens, la réponse à la souffrance psychique, Parce que nous demandons que les accompagnements soient à la hauteur des besoins, Parce que les ruptures de soins conduisent trop souvent à l’exclusion et à la précarité

Nous, familles, nous associons à cette journée.

Liste des groupes et syndicats soutenant l’initiative : Appel des appels (ADA) ; association des psychiatres de secteur infanto-juvénile ; association méditerranéenne de psychothérapie institutionnelle ; Cémea ; collectif des 39 ; La Criée ; Humapsy ; Pinel en lutte ; le Point de Capiton ; les Psy causent ; Psy soins accueil ; réseau européen pour une santé mentale démocratique ; Serpsy ; fédération Sud Santé Sociaux ; union syndicale de la psychiatrie (USP) Le mot d’ordre de cette journée est d’alerter « la population sur la situation dramatique de la psychiatrie publique » et de demander au Gouvernement « davantage de moyens humains pour des soins plus humains ».