Journées Nationales de Formation Continue Santé Mentale, Marseille 28 et 29 septembre

ÉGALITÉ, CITOYENNETÉ ET HANDICAP PSYCHIQUE : DE LA LOI DU 11 FÉVRIER À LA LOI DE SANTÉ…

Logo AgapsyLogo Croix Marine

FASM Croix-Marine et Agapsy

avec la participation d’Espoir-Provence (affiliée à l’Unafam) pour parler des GEM et SAVS

 La loi du 11 février 2005 à l’épreuve des réalités 

Le 11 février 2005 a vu naître une loi complexe constituée d’une centaine d’articles modifiant parfois profondément pas moins de quinze codes dont ceux de l’Action Sociale et des Familles, de la Santé Publique et du Travail. Les innovations amenées par la loi sont considérables : égalité des droits, droit à compensation, guichet unique, Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), renforcement de la représentation des personnes dans les institutions les concernant, officialisation des Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) , accessibilité de l’espace public, emploi et formation, logement, scolarisation, culture et citoyenneté …

Et, avec la loi de 2005, le handicap psychique est reconnu dans sa spécificité.

Il supposait une grande ambition, celle de la mise en place de partenariats et de complémentarités dans le cadre d’une approche globale, sanitaire, médico- sociale et sociale qui, seule, permet d’optimiser la réponse aux besoins de soins et d’accompagnements de ces personnes reconnues désormais comme citoyennes à part entière. 10 ans après, où en est cette ambition ?

  • Quelles articulations entre les équipes de psychiatrie et l’ensemble des intervenants de l’accompagnement et de l’aide ?
  • Que sont devenus les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM), le Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH), le Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) , l’accès au logement et au travail, la réinsertion, le droit à la prestation de compensation du Handicap ?
  • Sommes-nous parvenus à la construction d’un réel parcours de soins et d’accompagnement permettant une véritable qualité de vie ?

Ces journées seront l’occasion d’un bilan sans complaisance. Elles prendront en compte les progrès, mais aussi les manques et les retards. Force de propositions, elles doivent dégager des perspectives pour permettre à chaque personne en situation de handicap psychique de trouver, au-delà de son propre “désir de vivre” , pour paraphraser aussi bien Hannah Arendt que Judith Butler, un moyen de réaliser décemment « une vie bonne pour soi-même » dans un environnement humain et accueillant.

En savoir + :  Événements  Unafam

Inscription

Inscription : FASM CROIX-MARINE

31, rue d’Amsterdam 75008 PARIS

Organisme formateur n°:11 75 203 79 75

Muriel Furbury / Malika Kaabêche

Tél : 01 45 96 06 36 Fax : 01 45 96 06 05

croixmarine@wanadoo.fr

La fiche d’inscription journées de Marseille 2015 

Source http://www.unafam.org / http://croixmarine.com / http://www.agapsy.fr