Formation des proches

Depuis sa création, l’Unafam offre des formations destinées à soutenir les familles et à les aider à pérenniser l’aide auprès de leur proche souffrant de troubles psychiques.

CALENDRIER DES FORMATIONS

Prochaines formations

Le nombre de participants est limité, vous pouvez déjà vous inscrire.

Renseignements – Inscriptions: 13@unafam.org ou 06 43 84 67 22 

 

Formation : Troubles psychiques

UNAFAM«Aider à comprendre et apprendre à accompagner»

La formation « Troubles psychiques » a pour objectif l’acquisition de connaissances concernant les maladies et le handicap psychique ainsi que les différentes offres de soin et les structures sanitaires, médico-sociales et associatives du département. Cette formation d’une journée, est dispensée par un binôme constitué d’un bénévole et d’un professionnel (psychologue, infirmier de secteur psychiatrique, cadre de santé…).

C’est une formation généraliste qui s’adresse en particulier à ceux dont un proche débute des troubles psychiques.

Sujets abordés : les différentes maladies psychiques sévères et l’organisation des soins – Les manifestations du handicap psychique et le rôle de la MDPH – Les conditions du rétablissement de la personne malade et le rôle de l’aidant.

Atelier d'entraide PROSPECT

Qu’est ce qu’un atelier d’entraide Prospect ?

Logo Prospect

Conçu par des familles de différents pays européens regroupés au sein de l’association EUFAMI, l’atelier d’entraide Prospect réunit des personnes ayant la même expérience de vie au quotidien avec une personne souffrant de troubles psychiques.Ces formations appelées « ateliers prospect », apportent eux personnes concernées un éclairage sur les maladies psychiques, les droits des personnes en souffrance psychique Le travail de réflexion centré sur ce que vit l’entourage vise à soutenir les familles et à offrir au proche malade un environnement familial susceptible de l’aider à trouver l’autonomie dont il est capable.

Les ateliers d’entraide Prospect reposent sur une pédagogie de pair à pair.

  • Que permet l’atelier d’entraide ?

    • de se rassurer sur la réalité de ce que l’on vit parce que l’on retrouve chez les autres les questions qui font échos à ce que l’on ressent soi même
    • d’apprendre à agir de sa place de parents, de frère ou de sœur, de conjoint, d’enfant d’une personne malade, à mieux respecter le rôle des soignants et à mieux comprendre la souffrance de son proche.
    • de retrouver sa capacité à communiquer et sortir de l’isolement grâce au climat réconfortant de compréhension mutuelle du travail entre pairs.

En bref : Cette formation vous aidera à prendre du recul par rapport à la maladie de votre proche; développer confiance et estime de soi et identifier des méthodes pour faire face.

  • Comment se déroule un atelier Prospect ?

L’atelier rassemble de 10 à 12 personnes et se déroule sur 10 séances de 2 heures.

Il est animé par deux militants de l’Unafam engagés dans une formation continue.

Si l’on parle “d’atelier d’entraide” et non de “formation”, c’est parce que les animateurs ne viennent pas donner un savoir, mais organisent une réflexion collective, une mise en commun des savoirs et une co-construction des réponses à apporter à travers des exercices respectant le rythme des participants.

  • Les conditions pour participer à un atelier d’entraide :

    • être directement concernée par la maladie psychique d’un proche (pas d’adhésion à l’Unafam exigée)
    • s’engager à participer à l’ensemble de la session de 3 jours
    • s’acquitter d’une participation par personne de 20 € pour la session.
    • Lire le témoignage d’une participante (ici)

Prochaines dates:

Du 1er au 3 décembre 2017 à Marseille 

Formations : Stratégie de communication

Cette formation s’adresse à tous ceux qui côtoient un proche ayant des troubles psychiques. Elle est complémentaire de la Journée de formation “Trouble psychiques”.

Dans le cadre de sa vocation d’aide et de soutien aux familles, l’UNAFAM 13 a mis en place des formations destinées à développer les compétences des personnes assurant l’accompagnement d’un proche malade psychique.

La formation « Stratégie de communication » a pour vocation de permettre aux aidants familiaux d’instaurer une communication plus efficace et plus apaisée avec leur proche malade, aussi bien au niveau du quotidien qu’en présence de situations problématiques.

Lors de cette formation sont tour à tour abordés les thèmes suivants :

La communication au quotidien :

  • déficits cérébraux entraînés par la maladie et conséquence au niveau du comportement du malade
  • méthodes de communication à mettre en place face à ces déficits
  • développement des habilités à poser des limites
  • moyens mnémotechniques de communication

La communication lors de situations problématiques :

  • gestion des symptômes et des troubles du comportement (faire face aux idées délirantes, aux hallucinations etc.)
  • travail sur les situations problèmes

La communication dans la prévention des rechutes :

  • la prévention des rechutes (rôle du stress, repérage des facteurs de risque)
  • repérage des signes précurseurs de rechute
  • élaboration d’un plan d’action

Cette formation se tient sur deux journées non consécutives, elle est dispensée par un binôme composé d’une bénévole et d’une psychologue.

Prochaine formation: session les samedi 14 et 21 octobre 2017 à Montperrin Aix

Pour les adhérents

 

Une formation dédiée à la communication avec des proches ayant des troubles bipolaires sera mise en place au premier trimestre 2018

 

Au cours du 1er semestre 2015 une dizaines d’adhérents a participé à cette nouvelle formation :

« Les moyens de favoriser la communication, c’est ce que je cherchais »

« J’ai compris que les comportements du malade sont justement le fait de sa maladie »

« Le champ des déficits a été bien abordé. Beaucoup à apprendre des règles générales de bonne communication et de la façon d’aborder les questions de façon positive, d’éviter la réaction de défense et de contre-attaque »

« J’ai été particulièrement intéressée par les stratégies pour poser des limites et la gestion de l’agressivité »

« Des pistes et des outils, des sujets de réflexion intéressants pour comprendre et avancer »

« Ça nous aide beaucoup “

*Par « Aidant familial » il faut entendre toute personne qui vient en aide de façon régulière à un proche dépendant de son entourage pour les activités de la vie quotidienne (parent, frère/sœur, conjoint etc…)

Ateliers d'approfondissement des groupes de paroles

Ces ateliers ont pour objectif de transmettre des informations et d’acquérir des habiletés autour de plusieurs thèmes en lien avec le handicap psychique. Ce groupe se place en complément des groupes de parole et des formations actuellement proposés par l’UNAFAM. Il se présente sous forme de séances structurées autour de thèmes prédéfinis.

Objectifs :

  • Informations plus approfondies sur les troubles psychiques

  • Acquisition d’habiletés pour faire face à la maladie de leur proche

Les modalités pratiques proposées :

  • 8 à 10 participants

  • Engagement sur l’année (septembre à juin) – ce point est important car il y a une progression dans le contenu des séances

  • Pour les adhérents
  • 10 séances mensuelles de 2 heures

    Session 2017-18: le samedi matin de 10 à 12- Hôpital Montperrin Aix

  • 23 septembre
  • 28 octobre
  • 18 Novembre
  • 16 décembre
  • Dates 2018 précisées ultérieurement
    • Entr’autres thèmes abordés:
    • présentation générale des troubles psychiques (description des pathologies…)

      Addiction / autres comorbidités (troubles du comportement alimentaire etc…)

    • Comment se déroule l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique :

      – les objectifs d’accompagnement

      – les différents acteurs

      – les traitements médicamenteux (traitement existants, effets attendus, effets secondaires, question de l’observance) et les prises en charge non médicamenteuses (prise en charge psychosociale, les différents types de psychothérapies…)

      – infos pratiques : comment contacter un thérapeute etc…

      Focus sur les prises en charge psychosociales : remédiation cognitive, travail sur les habiletés sociales etc…

      Autonomie (emploi, vie sociale, logement…) : quels accompagnements ?

      Prévention des rechutes : repérer signes précurseurs, établir un plan d’action (exercices pratiques)

      Gestion des situations d’urgence