Les priorités d’Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé au colloque Unafam, 9 Juin 2017

Psychiatrie : les priorités d'Agnès Buzin, Ministre des solidarités et de la santé Le handicap est une priorité gouvernementale affichée. C’est la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, qui a  ouvert les débats du colloque Recherche de l’Unafam à Paris le 9 Juin et c’est la secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, qui a remis les deux prix Recherche Unafam à deux jeunes chercheurs. Béatrice Borrel, présidente de l’Unafam, a réitéré les demandes fortes de l’association dans l’attente d’un prochain plan sur les maladies psychiques.

Agnès Buzyn (photo ci-contre) a  rappelé sa volonté d’un “développement volontariste de toutes les actions de prévention” en parallèle d’une “amélioration des prises en charge des personnes en situation de handicap“. Elle a aussi dit inscrire ce travail “sur le long terme” et a énoncé trois axes prioritaires dans le champ de la santé mentale :

-Le renforcement des organisations territoriales en mobilisant autour d’objectifs communs l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients en particulier lutte contre la stigmatisation, repérage précoce des troubles psychiques et organisation  de parcours de santé sans rupture et de parcours de vie de qualité.

-La reconnaissance des centres de référence ( centres experts) qui puissent venir en appui des prises en charge de premier recours.

La promotion de la recherche en psychiatrie et en santé mentale, dans toutes ses composantes.

 

Pour Marie-Odile Krebs, chef de service au CH Sainte-Anne à Paris et responsable d’équipe de recherche au Centre de psychiatrie et neurosciences, il est important de “créer un élan national pour rattraper le retard” français dans le domaine de la prévention et de l’intervention précoce.
D’après elle, “un euro investi dans ce champ en fait économiser quinze”.
Elle fait dix propositions, la plus importante étant, selon elle, “le déploiement d’un réseau de centres spécialisés dans l’intervention précoce à l’échelle nationale”.
Elle y a associé, entre autres, l’établissement de nouvelles recommandations françaises et d’un diagnostic territorial, la création d’un centre ressource, le développement de nouvelles pratiques, le déploiement d’un système d’information favorisant la coordination des intervenants et la continuité du parcours de soins, la diffusion d’une information aux parents et enseignants…”

Articles parus dans Hospimédia le 12/06/2017 et Santé Mentale le 13 /06

Les lauréats du prix recherche Unafam 2017

Un premier prix en sciences biomédicales a été remis au Dr Fani Koukouli (Institut Pasteur) pour ses expérimentations démontrant des effets d’automédication de la nicotine sur l’activité cérébrale de souris porteuses du gène humain de la schizophrénie.
Un second prix en sciences humaines et sociales a récompensé le Dr Jérôme Brunelin (CH Le Vinatier et université Claude-Bernard Lyon 1, Rhône) pour son étude sur l’utilisation des techniques de stimulation magnétique transcrânienne répétée et la stimulation transcrânienne par courant continu chez les patients atteints de pathologies psychiatriques présentant des symptômes pharmaco-résistants invalidants.