Marseille: ouverture d’une unité de soins intensifs pour adolescents à l’hôpital Nord

L’AP-HM et le CH Édouard-Toulouse ouvrent une unité de soins AP-HM + E Tlseintensifs pour adolescents à l’hôpital Nord

Une unité d’accueil, d’évaluation et d’orientation des adolescents en situation de crise a ouvert ses portes le 5 janvier dans le cadre d’un partenariat entre le CH Édouard-Toulouse et l’Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM). Le choix d’implantation s’est porté sur l’hôpital Nord compte tenu des relations étroites avec les urgences pédiatriques et les urgences générales de cet établissement, y compris le centre d’accueil permanent (CAP 72) des urgences psychiatriques géré par le CH Édouard-Toulouse.

C’est une unité de soins intensifs pour adolescents (USIA) pour le nord du département.

L’USIA comporte cinq lits pour adolescents de 12 à 18 ans. Il s’agit d’une unité d’hospitalisation de courte durée de sept jours dédiée à l’accueil, à l’évaluation des difficultés de l’adolescent et de sa famille. “Ce temps d’hospitalisation favorisera l’élaboration d’un projet de soins multipartenarial permettant une orientation sur le réseau de soin correspondant au lieu de vie de l’adolescent‘. L’objectif est d’assurer la continuité du parcours de soins psychiques .

L’admission peut se faire soit à partir des urgences générales ou pédiatriques après une évaluation somatique et un avis pédopsychiatrique, soit à partir de lieux de consultations ambulatoires après un accord préalable d’un médecin de l’USIA. L’unité peut accueillir “à la fois des situations d’urgences psychiatriques aiguës, mais aussi des urgences ressenties comme telles par l’entourage“.

Les adolescents sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire du CH Édouard-Toulouse, celle du pôle de psychiatrie infanto-juvénile du Dr Valérie Garson.

Sources : Article de Caroline Cordier paru le 12/01/16 dans  HOSPIMEDIA