Rétablissement à Marseille: première session à partir du 18 septembre 2017

Le Centre de Formation au Rétablissement (CoFoR) ouvre ses portes à Marseille en Septembre 2017

Un des concepts clés du Rétablissement est de «vivre sa vie de manière satisfaisante, avec de l’espoir et de la construction même avec les limites causées par les troubles. Le Rétablissement implique le développement de nouveaux sens et de nouveaux buts dans la vie de chacun afin de réduire les effets catastrophiques des troubles psychiques». (Deegan)

De quoi s’agit-il?

De passer du statut de malade à celui d’étudiant

Il s’agit de soutenir le bien-être et le rétablissement des personnes en valorisant le développement de connaissances et compétences, le partage de savoirs théorique et expérientiel, le soutien entre pairs et l’ancrage dans le local. Expérience partie d’Angleterre (Recovery College) qui a essaimé un peu partout dans le monde et fait les preuves de sa validité.

  • Animation, facilitation des sessions par des personnes usagères, ex-usagères de la santé mentale, expertes d’expériences, travailleurs pairs.

  • Lieu de formation en dehors des organismes de santé mentale

  • Statut d’étudiant plutôt qu’usager ou patient

  • Gratuité de la formation

  • Rémunération des étudiants de 250 euros par module (en lien avec l’assiduité à la formation : participer à minima à 9 cours/ 12)

Objectifs

  • Favoriser chez la personne la mobilisation de ses ressources et des forces

  • Permettre l’apprentissage de connaissances sur le rétablissement et sur la vie au quotidien avec des troubles psychiques

  • Développer une meilleure compréhension des défis rencontrés et les manières d’y faire face

    Pour qui?

    Toute personne majeure, concernée par le rétablissement

    Côté pratique

  • Début des cours: 18 septembre
  • 4 modules de 12 semaines
  • IRTS (Institut Régional du Travail Social) 20 Boulevard des Salyens 13008 Marseille
  •  

     

    L’Unafam soutient toutes les initiatives autour du rétablissement: ne pas offrir à nos malades l’opportunité de se former au Rétablissement, c’est une perte de chances pour eux et nous nous réjouissons qu’un tel centre existe dans notre département.           

    Une journée de sensibilisation à ce thème a d’ailleurs été mise en place pour les bénévoles de l’Unafam au mois de Juin
    L’Unafam souhaite ainsi procurer à ses ambassadeurs les outils nécessaires pour intervenir auprès des institutions pour développer cette approche.