Schizo-thefiction: Première série avec caution scientifique en accès gratuit du 11 au 24 mars 2020

L’Association des Journées de la schizophrénie organise 1 semaine de sensibilisation, du 14 au 21 mars

A cette occasion, lancement de la série Schizo à voir en ligne ICI  à partir du 10 mars

La première série scientifique inspirée de faits réels et cautionnée par un comité d’experts sur la schizophrénie.

Alice s’apprête à entrer en seconde au lycée français Albert Camus qui vient de rouvrir ses portes après deux ans de travaux. Des caméras omniprésentes, des salles qui « défendent » quelconque élève d’entrer, d’autres particulièrement sombres… Alice s’interroge : quel sombre secret cet établissement cache-t-il ?

Réponse dans la série scientifique Schizo, réalisée par Maël Sevestre, en accès gratuit du 11 au 24 mars 2020

 

Des clichés discriminants

De Psychose de A. Hitchcock à Black Swan de D. Aronofsky en passant par Fight Club de D. Fincher et Shutter Island de M. Scorsese : pendant longtemps le cinéma et la fiction ont largement contribué à véhiculer une image erronée de la schizophrénie. C’est tout récemment que des créations ont contribué à porter un autre regard sur les troubles psychiques chez les jeunes à l’image des séries Atypical, Skam ou encore Mental. Inspirée de faits réels et « cautionnée par un comité d’experts scientifiques », Schizo entend sensibiliser le grand public, et plus particulièrement les jeunes de 15 à 35 ans, grands consommateurs de séries, sur la schizophrénie, encore trop souvent associée à la folie, la violence et la peur, condamnant ainsi à l’exclusion les 700 000 Français concernés. « Et pourtant, la mise en lumière des progrès de la recherche permettrait au grand public de porter un autre regard sur la maladie », plaide l’Association des Journées de la schizophrénie.