SISM 2019 Journée Unafam le 22 Mars à Septèmes les Vallons.

SANTE MENTALE A L’ERE DU NUMERIQUE

 

Vendredi 22 mars 2019 9h-17h Centre culturel Louis Aragon (Ancienne Eglise) Chemin du vallon du maire 13240 Septèmes-les-Vallons Entrée libre

Depuis la démocratisation d’internet dans les années 1990, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont touché toutes les sphères de notre société. La santé mentale est aussi concernée par ce virage numérique. En plus d’assister au développement exponentiel d’outils divers et variés, nous constatons que le numérique a un impact global sur la santé mentale.
Les usages d’internet ont fait évoluer aussi bien notre santé mentale que notre vision de la santé mentale. Immense plateforme d’informations, espace de partage des savoirs et de démocratisation de la connaissance, le web est aussi un lieu idéal pour favoriser l’entraide via les réseaux sociaux et les blogs d’usagers. Ces outils encouragent le développement de nouvelles formes d’empowerment des personnes. Autant de supports pour aller vers le mieux-être de chacun et le rétablissement des usagers en psychiatrie.

Matin : Interventions en lien avec le thème national

« Epsykoi un webdocumentaire pour parler de santé mentale » Perrine Curvale et Violette Vanoye, psychologues à l’AP-HM

 Le webdocumentaire Epsykoi est un projet de prévention en santé mentale et de déstigmatisation à destination des jeunes.

Phobies, troubles anxieux, TOC : les thérapies par exposition à la réalité virtuelle, comment ça marche ? Docteur Antoine Prospéri, médecin psychiatre au centre Hospitalier Montperrin Aix

Les TERV : une nouvelle forme de thérapie avec des casques de réalité virtuelle.

Après-midi à partir de 14h

Projection du film « Humeur liquide … être(s) bipolaire(s) » de Rodolphe Viémont.

Débat en présence du réalisateur et du docteur Raoul Belzeaux, psychiatre, responsable du pôle au centre expert troubles bipolaires CHU Sainte Marguerite à Marseille

Rodolphe Viémont filme sa compagne, Laurence, bipolaire comme lui, qui désire un enfant. Ils sont entre espoir et angoisse. Lyrique, mais clinique aussi (les effets parfois terribles des médicaments salvateurs), le cinéaste détaille la vie de ces « précaires », comme il dit, ces « SHF : sans humeur fixe». Le film est à la fois simple et lumineux. — Pierre Murat (Télérama)

Contact et inscription au repas : 13@unafam.org Pour le repas: envoyer un chèque de 10€ avant le 12 Mars à Unafam 28 rue Bérard 13005 Marseille