Unafam National

unafam

Union nationale des amis et familles de malades psychiques
Reconnue d’Utilite Publique – Membre de l’EUFAMI et de l’AMRP

12, Villa Compoint
75017 PARIS
Tel : 33.(0)1.53.06.30.43 – Fax : 33.(0)1.42.63.44.00

Site Internet du Siege UNAFAM www.unafam.org

 

Les Activités

Permanences locales, assurées par les sections sur tout le territoire

Service téléphonique écoute-famille UNAFAM National
au 01 42 63 03 03
Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h

écoute-famille est un lieu d’écoute neutre où la personne peut garder l’anonymat si elle le désire. Les psychologues, particulièrement formés à l’écoute téléphonique, accueillent, écoutent, informent et orientent toute personne qui souhaite parler de la maladie d’un ami ou d’un membre de sa famille.

 

Des services de consultations spécialisées :
Au siège, une assistante sociale, des psychologues, un psychiatre conseil, un avocat, etc. se tiennent à la disposition des familles sur rendez-vous

Une revue trimestrielle : Un Autre Regard
offre une information sur la vie quotidienne des malades et leur protection,
fait le point sur l’actualité scientifique, médicale, sociale et juridique ,
contribue à consolider le réseau de solidarité crée par l’association.
Tous les adhérents reçoivent la revue. Elle est également disponible par abonnement.

Un congrès annuel
Deux journées sont consacrées chaque année à débattre et échanger les points de vue de chercheurs, psychiatres, responsables de structures, sociologues, responsables politiques, familles.

Défense des droits
L’Unafam est consultée par les différentes instances sur les nouveaux textes concernant la santé mentale en France.


L’histoire de l’UNAFAM

L’Unafam a été fondée à Paris le 4 août 1963 par quelques familles soutenues par des psychiatres qui pensaient que la représentation des familles devait être organisée.

L’Unafam a été crée à avec le soutien de la Ligue française d’hygiène et de prophylaxie mentale, devenue par la suite Ligue française d’hygiène mentale.

L’un des principaux fondateurs de la Ligue, le Dr Edouard Toulouse (1865-1947), avait ouvert un des premiers “services libres” en psychiatrie à l’hôpital Ste Anne (1922).

Au moment de la création de l’Unafam, le Pdt de la Ligue était le Pr Paul Sivadon, un des pères de la psychiatrie moderne. Ses travaux sont à l’origine de la politique de secteurs,c’est-à-dire des soins hors les murs des hôpitaux spécialisés.

L’Unafam a regroupé des familles qui partageaient les préoccupations de la Ligue. Elle n’a cessé de croître depuis, atteignant aujourd’hui plus de12.000 adhérents.

L’arrivée des neuroleptiques en 1950, puis de nouveaux médicaments psychotropes, ont considérablement amélioré lestraitements et permis la réduction des hospitalisations. Les malades vivent dans la cité et ce sont les familles qui assument l’essentiel de leur accompagnement. La vocation d’entraide, d’information, d’accueil et de soutien répond depuis 40 ans aux besoins de ces familles.

L’Unafam a participé aux travaux préparatoires de la Loi de 1975 qui a fourni un statut aux personnes malades ainsi qu’une garantie de ressources. De même, l’UNAFAM a apporté son concours à l’élaboration de la Loi de 1990 portant réforme de l’hospitalisation psychiatrique. L’Unafam intervient encore aujourd’hui activement dans la perspective d’une révision legislative pour apporter les conditions d’un accompagnement social spécifique et indispensable des handicapés psychiques dans la cité.


L’Union Nationale des Amis et Familles de Malades psychiques est reconnue d’utilité publique depuis 1968.

L’UNAFAM regroupe plus de 12 000 familles, toutes concernées, avec pour objet de :

s’entraider et se former
agir ensemble dans l’intérêt général

Les adhérents sont répartis dans 97 sections départementales .

900 bénévoles y travaillent et y assurent ainsi :

L’entraide et la formation par
– l’accueil dans les permanences locales
– l’information des familles

L’action dans l’intérêt général par
– l’orientation vers les lieux de soins ou d’insertion
– la représentation des usagers
– la participation auprès des instances consultatives chargées de définir la politique de santé mentale
– la promotion et le soutien à la création de structures d’accompagnement
– la promotion de la recherche


Telecharger le dossier de presse

Extrait du site http://www.unafam.org